AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité






I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) Empty
MessageSujet: I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)   I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) EmptyLun 12 Aoû 2013 - 18:59



I need you like the flowers need the rain


G
rognement de contentement. Molly venait de s'avachir sans rechigner sur un banc, le banc, LEUR banc, celui qu'elles occupaient Katya et elle depuis une éternité, souvent les mêmes jours, souvent la même heure. D'ailleurs si on étudiait les nombreux graffitis et autres noms gravé à même le bois, celui des deux Écossaises figuraient en capitale sur le dossier de la chose. Une écriture enfantine témoin des années qui avaient passé mais cependant constamment renouvelé et jamais effacé, l'une comme l'autre prenant soin de temps en temps de redonner un petit coup de couteau à cette bonne vieille inscription, preuve vivante de leur longue amitié. Temps maussade sur Stonehaven en cette fin d'après midi brumeuse. Cette même petite brise désagréable qui déboucherait sur une pluie fine à laquelle elle ne porterait aucune attention, trop habituel pour qu'elle y porte un quelconque interêt. C'était une fin de journée banale comme elle en avait connu temps, qui se clôturait comme toujours par une discussion avec son amie ou elles referaient gaiment le monde.

T
endant ses jambes devant elle avant de les balancer dans le vide en jetant des coups d’œil à droite et à gauche, la jeune fille posa sa main sur sa bouche, dissimulant un long bâillement qui lui tira les larmes aux yeux. Fatigue quand tu nous tiens. C'est qu'elle n'avait pas chaumé aujourd'hui, entre le travaille à la ferme, les papiers et autres paperasses administrative à trier et les petits à garder... Elle rêvait de son lit douillet, d'enfoncer sa tête dans l'oreiller moelleux et de rester prisonnière de sa chambre pour les décennies à venir. De nature flemmarde il fallait toujours qu'elle se fasse violence pour subvenir aux besoins de la petite ferme familiale, elle enviait sincèrement ceux qui n'avait rien à faire et aurait voulu s'inscrire au club des abonnés paresseux, poussant le vice jusqu'à en devenir leur reine. Mais la vie réservait d'autres desseins à la rouquine de Stonehaven et le repos n'était pour le moment pas au programme.


A
vrai dire elle ne savait pas vraiment si Stonehaven lui réservait seulement la moindre chose. Il lui semblait que sa vie était toute tracé et qu'elle ne quitterait jamais la petite bourgade, il y avait quelque chose de rassurant à savoir qu'on était assuré ici d'avoir un "futur", mais quel futur ! En fin de compte tout cela était aussi terriblement effrayant. La plupart du temps Molly essayait donc de ne pas y penser et sortait la carte humour (souvent noir), auto dérision et autre cynisme pointu pour se sortir d'embarras. Ça lui évitait de s'arracher les cheveux sur sa triste condition et ça faisait toujours rire l'assemblé. Une pierre deux coups. Et puis il fallait qu'elle apprenne à relativiser... Tout n'était pas gris comme le temps par ici. La preuve, qu'était elle en train de faire actuellement ? Eh bien elle attendait une fille formidable. Si il y avait bien raison de plus de garder ses pieds bien ancré dans les champs c'était bien que dans celui d'en face elle était la, sa petite Katya Barnes, toujours présente ! Elle se voyait parfaitement, finalement, assise la tous les soirs jusqu'à la fin, à refaire le monde en sa présence. Et ça, elle ne trouvait absolument pas ça triste.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité






I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) Empty
MessageSujet: Re: I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)   I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 0:21

C’est les bottes pleines de boue que Katya quittait la ferme familiale. Elle avait passé la journée à s’occuper des vaches, ce qui n’était pas une mince affaire. Comme chaque soir elle était épuisée par sa journée de travail et c’est avec hâte qu’elle rentrait chez elle pour concocter un petit plat à toute la famille avant d’aller se coucher. Mais pas ce soir en tout cas, pour le moment elle s’enfonçait dans les petits chemins longeant la ferme pour aller rejoindre le banc. Ce banc dont elle connaissait la moindre égratignure et qui avait accueilli son derrière depuis des années maintenant. Le banc où Molly et elle se retrouvait depuis toute petite. C’était l’un de ses petits plaisirs du quotidien que Katya ne manquait pour rien au monde. Sa vie n’était certainement pas de tout repos, mais lorsqu’elle s’asseyait sur ce banc, c’était comme si le temps s’arrêtait, plus rien n’était plus important que sa conversation avec Molly. Elle pouvait passer des heures assises comme ça à refaire le monde, une manière de décompresser. A vrai dire les deux jeunes filles avaient des vies assez similaires, ce qui les avait sans doute rapprochés durant toutes ces longues années… Mais côté caractère c’était un peu le jour et la nuit, tandis que Katya était plutôt une fille enjouée et optimiste, Molly, elle, était cynique et pessimiste. Mais pourtant ces différences ne les avait jamais empêché de très bien s’entendre, en fait, c’était comme si elle se complétait d’une certaine façon.

Katya arriva bientôt à ce fameux banc. Comme prévu Molly l’y attendait. Elle observa quelques instants la jolie rousse avant de s’avancer vers elle et de s’asseoir à ses côtés sur leur banc. C’était comme si la vie était mieux quand elle était là. Pas que Katya n’aimait pas sa vie, mais il fallait dire que son job à la ferme n’était pas toujours facile, surtout quand à côté on avait une cousine qui vous faisait vivre un véritable enfer à la maison. Enfin bon, ce n’était pas le moment de penser à ça, justement elle était avec Molly pour se changer les idées et c’était tant mieux.

« Bonne nouvelle ! Pimprenelle est enceinte, je suis tellement soulagée, mon vétérinaire pensait qu’elle était stérile, cela faisait bien deux ans qu’elle essayait sans y parvenir… Mais maintenant c’est officiel, je vais bientôt avoir un petit veau à m’occuper ! »

Dit-elle toute excitée avant de se rendre compte de sa propre impolitesse.

« Oh excuse-moi, je ne t’ai même pas demandé comment s’était passé ta journée… Alors, ce n’était pas trop dur avec les enfants que tu dois garder ? »

Elle admirait beaucoup Molly sur ce point. Elle, elle ne faisait que s’occuper d’animaux, mais à côté de cela son amie s’occupait de vrais petits êtres humains toute la journée et cela ne devait pas être de tout repos… Katya le constatait par elle-même quand elle gardait le bébé de sa cousine. C’était vraiment fatiguant, et si Kat avait l’habitude de ne jamais se plaindre, elle le ferait bien lorsqu’il s’agissait d’enfants… Comparé à un veau, ils étaient beaucoup, beaucoup plus épuisant.
Revenir en haut Aller en bas
The Storyteller

The Storyteller

the ghost's master





› Célébrité : nobody knows.
› Crédits : avatar (c) radioactive opposites.

› Messages : 187
› Arrivée en ville : 13/05/2013

I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) Empty
MessageSujet: Re: I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)   I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) EmptyLun 28 Oct 2013 - 14:55

Suppression des personnages, sujet archivé.
Revenir en haut Aller en bas
https://howtocatchamonster.forumactif.org

Contenu sponsorisé







I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) Empty
MessageSujet: Re: I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)   I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I need you like the flowers need the rain (Katya&Molly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO CATCH A MONSTER. :: Administratif :: the news aren't good :: sujets rps-