AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 Are you really alive ? ft. Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité






Are you really alive ? ft. Morgan Empty
MessageSujet: Are you really alive ? ft. Morgan   Are you really alive ? ft. Morgan EmptyJeu 22 Aoû 2013 - 20:50


Eireen & Morgan
t'étais pas censé être mort, uh ?

C'est furieuse que je sortis de l'hôpital aujourd'hui. J'avais été de garde et il devait être un peu plus de huit heures quand je franchis la porte principale où déjà les gens passaient. Je détestais qu'on me dicte quoi faire, surtout par quelqu'un qui se promenait pour le roi du monde alors qu'il était infirmier comme moi. « Putain mais c'est pas à sa place ça ! » Je t'en foutrais moi du c'est pas à sa place. Je faisais partie de l'établissement depuis pratiquement un an seulement, mais je connaissais tout de même mon boulot et ce qui allait avec. Je m'arrêtai brièvement à McDonald's pour me prendre un café en attendant l'ouverture de la piscine municipale. J'avais besoin d'évacuer mon stress du boulot en faisant des longueurs. J'avais toujours un maillot de bain qui traînait au fond de mon sac. J'étais une fille plutôt sportive qui avais besoin d'évacuer tout ce que je vivais la journée ou la nuit. J'entamai plusieurs longueurs qui me fis sortir vers les dix heures de la piscine. J'allais déjà mieux, bien que je commençai à avoir la fatigue qui pointait le bout de son nez.

Toujours décidée à ne pas rentrer à mon appartement, je me pénétrai dans le parc mignonnet de Stonehaven. J'avais toute la journée devant moi, autant traîner un peu et pourquoi pas faire un petit somme ici, dans la nature. Mes converses entrèrent en contact avec l'herbe que je ne pus m'empêcher de toucher du bout des doigts. C'était sec, parfait. En plus le soleil était présent aujourd'hui. Je posai mon sac par terre et m'allongeai sur la pelouse. J'aurais probablement l'air d'une clocharde mais à quoi bon ? C'est pas comme si j'allais rencontrer le prince charmant aujourd'hui. Je m'étais mise sur le côté, rapprochant mes jambes vêtues d'un slim vers mon corps et en mettant la capuche de mon sweat sur mes cheveux bruns encore un peu humides. C'est sûr que ça changeait de mes tenues de petite fille modèle que ma mère m'obligeait à porter.

Je m'endormis rapidement et pour combien de temps ? Je ne savais pas. Tout ce que je sais, c'est que je fus contrainte de sortir de mes rêves quand je sentis quelque chose de frais sur ma joue gauche. J'avais cru sentir des doigts... J'ouvris un œil, puis le deuxième et je me redressai à l'aide de mes mains sur le sol. Encore un peu dans le gaz, je découvris alors l'homme qui venait de me réveiller. Non, ce n'était pas possible ?! J'hurlai.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité






Are you really alive ? ft. Morgan Empty
MessageSujet: Re: Are you really alive ? ft. Morgan   Are you really alive ? ft. Morgan EmptyVen 23 Aoû 2013 - 14:09

... ... ...
Eireen et Morgan




∞ Are you really alive ?
Morgan était étendu les yeux grands ouverts  sur son lit. Il était neuf heures du matin environ et il n’arrivait déjà plus à se rendormir. Le souci, c’était qu’il avait quitté le travail à quatre heures du matin. Mais depuis qu’il avait fait son retour chez les vivants voilà bientôt deux mois, il ne dormait plus de ses longues « nuits » de dix ou douze heures. Il n’en avait même plus besoin, ou vraiment envie. Comme si son corps, après avoir gouté au repos éternel, voulait lui signifier que maintenant, avec la chance qu’il avait eu d’en revenir, il ne devait plus dormir. Qu’on avait bien assez de temps pour se reposer après. Alors cela ne lui posait guère de problème, Morgan aimait l’activité, pouvoir vivre la nuit, sans tomber de fatigue. Mais il n’avait pas l’habitude d’être debout à neuf heures. Et puis qu’est-ce qu’il pourrait bien faire ? Sa vie était devenue des plus étranges. Après avoir mis deux bonnes semaines à accepter ce qui lui était arrivé, il avait repris le chemin du travail (son patron était complètement givré, à ne même pas lui demander où il était passé), avait récupéré son studio que sa mère n’avait pas eu la force de céder immédiatement… Mais il n’avait pas repris contact avec tout le monde, pas encore. Cela demandait beaucoup. Comment sonner chez untel et lui annoncer que, par magie, on a quitté la petite boite en bois dans laquelle il nous a vu disparaitre sous terre ? Même ses petits délits, il avait mis le temps avant de s’y familiariser à nouveau. Fallait dire qu’une balle qui te déchire le flanc… ça calme. Bref, c’est tout en repensant, une fois de plus, à cela, que Morgan se laissa porter par ses pas dans le quartier d’hidden bay, jusqu’au parc. Pourquoi pas, après tout. Le parc de son quartier ne possédait pas de plan d’eau, et à cette époque, même en Ecosse, un peu de fraicheur ne se refusait pas.

Un peu atterré à l’idée de s’ennuyer, à bientôt dix heures du matin, le jeune homme se laissa donc tomber sur une balançoire que les enfants ne fréquentaient pas si matinalement. Lentement, s’aidant du bout de ses pieds, il se mit à tourner sur lui-même, se lâchant de temps à autre pour faire un tour complet. Ouais, il allait même se faire chier, à ce  train-là. Il était donc temps de mettre son cerveau en marche et trouver quelque chose de sain à faire. Le blondinet commença donc à dresser une liste mentale d’éléments susceptibles de l’intéresser, tout en continuant ses rotations. Rotations qui auraient donné mal au cœur à plus d’un. Parfois, il levait la tête et scrutait le parc, comme pour trouver l’inspiration. Et c’est ce qu’il fit, une fois de plus, en tournant sur lui-même. Dans un crissement de graviers, il s’arrêta aussitôt. La silhouette qui était allongée sur l’esplanade herbeuse devant lui n’était pas là, auparavant. Et cela devait faire un moment qu’il tournait de la sorte sur lui-même. Mais ce n’est pas ce qui l’intriguait le plus. Il connaissait cette silhouette, il en était presque sûr.  Mais Morgan n’avait jamais aimé être à moitié sûr. C’est pourquoi il se leva, sans se préoccuper du reste, pour se diriger vers elle. Elle qu’il n’avait pas revu comme tant d’autres depuis sa mort. Elle qu’il avait rencontré à Stonehaven un soir où il était venu trouver Cathy. Elle qu’il avait rencontré des années auparavant, à Dublin. Elle a qui il avait volé un baiser, après avoir fait des pieds et des mains pour l’impressionner. Oui, c’était bien Eireen qui dormait là, paisiblement, allongée devant lui.  Il hésita un instant, que dirait-elle ? Morgan songea qu’elle était toujours aussi belle. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Il prit sa décision. Il effleura sa joue du bout des doigts, comme pour s’assurer qu’elle, au moins, était bien vivante. Que, contrairement à lui, la chaleur de son corps était douce, pas anormalement basse. Un tic qu’il avait d’ailleurs pris depuis son retour. Et la réaction ne se fit pas attendre. Elle s’éveilla doucement, hurla brusquement. Il s’en voulu un instant, puis eu un petit rire avant de poser un doigt sur ses lèvres. Peut-être qu’un trait d’humour serait de mise. Un peu noir, certes, mais de l’humour. « On dirait que c’est mon destin de te rencontrer dans un parc, même dans une seconde vie, et dix ans après. » Elle était vraiment jolie. Et dans son souvenir, très timide. Morgan adorait lui faire du rentre-dedans, toujours dans les règles. « Je suis désolé pour le réveil peu agréable. Moi aussi j’aurais crié… comment peut-on rester aussi beau après avoir passé du temps sous terre ? » Morgan ne savait pas pourquoi il plaisantait à ce propos. C’était rare, mais ça faisait du bien. «  Je te rassure, toi non plus tu n’as pas changé. Je peux me faire pardonner pour la frayeur ? » demanda-t-il en lui offrant un sourire charmant.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité






Are you really alive ? ft. Morgan Empty
MessageSujet: Re: Are you really alive ? ft. Morgan   Are you really alive ? ft. Morgan EmptyVen 23 Aoû 2013 - 15:49


Eireen & Morgan
t'étais pas censé être mort, uh ?

Comment dire ? Je me trouvais à cet instant en face d'un mort. Enfin ancien mort, pour le coup. Je savais depuis quelques mois qu'ici à Stonehaven, les macchabées pouvaient revenir à la vie. Si, je me souviens bien, c'est lors d'un prélèvement multi-organes que j'avais eu le droit à une telle résurrection. A l'hôpital, on allait prélever le foie et la cornée d'une vieille dame quand elle était revenue à la vie. Je ne vous dis pas la frayeur que j'ai eu. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait quitté la salle d'intervention, une grande plaie ouverte au ventre, comme ça, normal, sans problème et complètement nue. C'est à partir de ce moment-là que j'ai appris que ce n'était pas un cas à part dans cette ville d'Ecosse. C'est également à partir de ce moment que je me suis demandée pourquoi mon frère n'avait pas pu revenir à la vie lui-aussi. Peut-être parce qu'il n'avait pas été enterré à Stonehaven ? Peut-être ne le méritait-il pas ? Je ne savais pas et franchement tout cette histoire fantastique m'intriguait. Après tout, j'avais un petit faible pour toutes ces légendes et mythes paranormaux.

Sauf que là, c'était sûr, je n'étais pas en plein milieu d'un roman à la Stephen King et Harry Potter. J'étais bien dans le parc, assise dans l'herbe, un air ahuri sur le visage vers le jeune homme. Que voulez-vous, j'avais tout de même assisté à son enterrement, je ne m'attendais pas à le voir débarquer comme une fleur, là, devant moi. De plus, je venais à peine de sortir du sommeil, j'étais donc encore plus perdue. Je lâchai un court cri avant qu'il ne pose son doigt sur mes lèvres roses. « On dirait que c’est mon destin de te rencontrer dans un parc, même dans une seconde vie, et dix ans après. » Il me parlait, il était réel. Effectivement, la première fois que je l'avais vu c'était dans un parc publique en Irlande alors qu'il faisait son beau pour me séduire... Du moins comme on fait pour séduire une gamine de quatorze ans. Il m'avait même volé un baiser ce petit farceur ! Petit, il avait bien grandit et me dépassait toujours, voire plus. J'aurais dû manger plus de soupe, petite. Je retirais ma capuche de ma tête brune et me mis à l'observer en restant silencieuse. Morgan lâcha même une petite blague, mais je calculai pas. Je crois que je n'étais pas totalement remise de cette surprise. Doucement, je me mis à tourner autour de lui, comme pour vérifier s'il était bien là. « Je te rassure, toi non plus tu n’as pas changé. Je peux me faire pardonner pour la frayeur ? » A sa dernière phrase, j'avais entamé toute une ronde autour de lui et je me retrouvais à nouveau face à lui. Son sourire était éclatant comme toujours. Du bout du doigt, je vins toucher son torse recouvert de ses habits. Il était bel et bien en chair et en os. A présent, je souriais. « T'es vraiment en vie alors... » Lâchai-je dans un murmure. Mes yeux le regardèrent de haut en bas. Je repris: « T'as intérêt à te faire pardonner, oui ! Ça va que je ne suis pas cardiaque. » J'eus un petit rire. « Tu proposes quoi ? »

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







Are you really alive ? ft. Morgan Empty
MessageSujet: Re: Are you really alive ? ft. Morgan   Are you really alive ? ft. Morgan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Are you really alive ? ft. Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO CATCH A MONSTER. :: Administratif :: the news aren't good :: sujets rps-