AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 Life is bitter when you forget to smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terrence Everett

Terrence Everett

nowhere we can hide





› Célébrité : Finn Jones
› Messages : 136
› Arrivée en ville : 02/10/2013

Life is bitter when you forget to smile Empty
MessageSujet: Life is bitter when you forget to smile   Life is bitter when you forget to smile EmptyVen 15 Nov 2013 - 22:46

Life is bitter when you forget to smile

Si la vie te donne des citrons, fais une limonade. C'était un adage qui lui plaisait bien. Mais c'était surtout que récemment, la vie avait un gout amer dont Terrence se serait bien passé. Ce n'était pas cette ville, ça n'était la faute de personne aussi il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même. Et ne compter que sur lui pour espérer la faire tourner à son avantage.

Lorsqu'on est d'un naturel jovial et d'un optimisme à toute épreuve, se réveiller le matin et voir un reflet malheureux comme les pierres dans son mirroir pouvait faire un choc. Terrence ne comprenait pas. D'où venaient ces cernes? Ce teint morne? Même ses boucles blondes semblaient avoir perdu de leur rebondi et de leur aspect lustré ! A moins qu'il ne se fasse des idées. Peut être que c'était ça, ce qu'on appelait voir le verre à moitié vide. Il aurait même pu dire ce matin là qu'il était carrément sec, et sur le moment il ne voyait pas de moyen de le remplir à nouveau. Faire de la limonade, vraiment, c'était quoi ces conseils de grande soeur? Il monopolisait la salle de bain depuis plus de vingts minutes et des coups sur la porte le lui rappelèrent. Il fini de s'habiller et laissa entrer sa plus jeune grande soeur en trombe sous des reproches mêlés de cris de panique. Lui il n'était pas en retard. Il venait de perdre son job.

Ca ne l'aurait pas inquiété outre mesure, d'habitude. Il changeait souvent de petit boulot et ne rechignait pas à la tâche lorsqu'il s'agissait de passer des entretiens pour s'en trouver un nouveau. Il voulait être acteur. Aussi endosser un maximum d'identité ne le rebutait pas le moins du monde. C'était toujours de nouvelles découvertes, de nouvelles rencontres et il brisait le quotidien, ça il ne pouvait pas dire le contraire. Sur le chemin de la cuisine il attrapa un toast sans propriétaire apparent, enfila son manteau et son sac et pris le chemin du centre ville en écoutant son MP3. Il ne voulait pas penser à ce qui le rendait triste, c'était important qu'il garde la tête haute pour son entretient d'embauche.

Pourtant en évoquant cette pensée, le visage de Freddie s'imposa à lui. Elle était en colère, elle pleurait, elle criait même. Il avait perdu son boulot la veille et son seul regret était d'avoir blessé son amie. Si elle l'était toujours... si elle l'avait jamais été. Elle lui avait reproché tellement de choses, malgré l'effet évident de l'alcool et de la colère, Terrence se demandait combien de points avaient leur lot de vérité. Il l'avait négligée, c'était certain. Et il la connaissait d'avantage parce qu'elle était la soeur de son meilleur ami que pour elle même. Charley. Son visage s'imposa à lui aussi, et il changea de chanson machinalement en shootant dans un tas de feuilles mortes. Ce n'était pas le Charley qu'il connaissait, son meilleur amis depuis le début du collège. Celui avec qui il avait fait les quatre cents coups, avec qui ils avaient vécu des aventures incroyables et à qui il devait tellement de moments de sa vie. Non, c'était celui qui le regardait comme un étranger. Lorsqu'il était venu le voir à l'hopital alors qu'il s'était réveillé de l'accident. Il ne l'avait pas reconnu, et pire encore il l'avait totalement oublié.

Tournant le dernier carrefour avant d'arriver au quartier qui l'intéressait, il se reprit. S'il était question de limonade, Terry était le chef. Il n'avait pas eu une enfance si facile, même si lui même la qualifiait de dorée. Il avait des soeurs d'enfer, deux tantes qui prenaient soin de lui le petit dernier le seul garçon de la famille. Il avait une passion qui l'animait chaque jour et encore de l'espoir de recoller les morceaux entre lui et la famille Charley et Freddie Cavendish. Il commencerait petit. Décrocher ce job semblait être un bon début.

" Excusez moi... je dois parler à Julian... Kenneth ? Il m'a dit qu'il me recevrait pour l'entretient au poste de serveur homme à tout faire ! "

Il entrait confident, souriant et rangeait ses écouteurs pour faire face à l'homme derrière le bar. Il avait une silhouette imposante et des yeux bleus perçants. Rien pour le faire reculer ou faillir son sourire désarmant. Il allait faire beaucoup d'autres boissons que de la limonade, ici. Si la vie le lui permettait.


_________________


❝ Anything can Happen, If you believe in It ❞
When the sun has set, no candle can replace it.

Pics from tumbrl Fuckyeahfinnjones ♥️


Revenir en haut Aller en bas
 

Life is bitter when you forget to smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO CATCH A MONSTER. :: Administratif :: the news aren't good :: sujets rps-