AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Jeu Switch Multi Kit Nintendo Labo
29.19 €
Voir le deal

Partagez
 

 ► sweeter than heaven and hotter than hell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remy H. Hawkes

Remy H. Hawkes

we will not destroy





› Célébrité : phoebe tonkin
› Crédits : tearsflight & artianva (tumblr) & tonkin.co

› Messages : 12
› Arrivée en ville : 28/01/2014

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 17:56



remy hayden hawkes
« you're more like the air and sea »


Il faut bien commencer quelque part, non ? Alors me voilà. Avant que vous ne fassiez la moindre supposition houleuse sur mon âge, je peux vous annoncer que j'ai actuellement vingt-sept ans. Je suis né(e) un treize janvier mille-neuf-cent quatre-vingt-sept, à bristol, au royaume-uni. Dans la vie, je suis une artiste, je tente de vivre de mes croquis et de mes peintures. Je suis de plus célibataire, et pas très fortunée. Allez savoir si l'un est la cause de l'autre. Par ailleurs, je vis ici depuis quelques semaines. Et pour vous parler franchement, je trouve la ville plutôt charmante. On m'associe d'ailleurs très souvent à cette catégorie de gens qu'on nomme paper ships. Vous voulez en savoir plus ? Bon, tenez, écoutez la chanson smother, de daughter, et cela vous donnera une idée plus approfondie de qui je suis.


QUALITÉS ET DÉFAUTS ✢ Autrefois, hautaine, arrogante, égocentrique, rebelle, combattante. Aujourd'hui, orgueilleuse, susceptible, rancunière, critique, méfiante, têtue, franche, explosive. Mais je suis malgré tout sensible, curieuse, rêveuse, créative, distraite, transparente, loyale, passionnée.

À SAVOIR ✢ L'art est mon échappatoire. Mes mains semblent avoir été conçues pour griffonner divers croquis exprimant mes états d'âme, faute de pouvoir les extérioriser d'une autre manière. Depuis ma plus tendre enfance, je dessine, je peins avec tout mon être. Et mon lieu favori pour laisser libre court à ma passion est sans aucun doute la bord de la plage. Écouteurs aux oreilles, me laissant submergée par des mélodies diverses, je suis emportée par la créativité qui peut m'habiter et je dessine pour oublier ce qui m'entoure. Je crée pour me libérer.

PETITS SECRETS ✢ Je me vois comme ma pire ennemie. À mes yeux, je suis une meurtrière qui mériterait tous les châtiments du monde. Je me sens lourdement responsable du décès de ma mère, au point où je devins morose, renfermée avec mes noires pensées qui me grugeaient de l'intérieur. Il s'agit d'un de mes meurtres indirects. Mais le pire était à venir. Par mes actes et mes habitudes néfastes, j'ai causé la mort à l'intérieur de moi-même. Un être si petit, si innocent... Et je tente de vivre avec ces démons qui me murmurent des injures aux oreilles, me rappelant sans cesse les horreurs que j'ai pu commettre dans les moments les plus désespérés de ma sombre vie.
✢ Les morts reviennent à la vie, par ici. Enfin il paraît. D'ailleurs t'en penses quoi ? J'ai bel et bien entendu ces rumeurs courir dans les rues de la ville, malgré ma venue récente. Je ne saurais quoi dire de ce mythe, puisque je n'ai jamais eu la croyance qu'il existait un autre monde, un côté surnaturel sur cette terre. Je les écoute avec une oreille détachée, je m'en inspire pour alimenter ma créativité. Sans plus.

✢ Et ta vie, elle te plaît ? Je ne pourrais dire qu'elle me plait, ni qu'elle me rebute, puisqu'elle a déjà été pire, elle a déjà été mieux. Je peux toujours confirmer qu'elle est en voie d'amélioration, je m'en sors comme je le peux. Je vise une vie meilleure que celle que j'ai vécu cette dernière année, sans prétention, sans grande attente, simplement avec espoir.

✢ Tu as déjà eu l'occasion de voir un revenant ? Si oui, quelle a été ta réaction ? Un revenant? Non, je n'ai rien vu de tel dans les environs... Devrais-je m'inquiéter lors de mes sorties nocturnes, par peur de tomber nez à nez avec un être de l'au-delà? Peut-être bien.

✢ Si on te donnait une chance de rectifier le passé, ou de rattraper une erreur que tu as faite, qu'est-ce que tu voudrais changer ? Beaucoup trop de choses. À commencer par mon adolescence, quand j'ai commencé à avoir une attitude plus que marginal, où un mal de vivre m'habitait nuit et jour. Une attitude qui provoqua une tragédie qui n'aurait jamais dû avoir lieu. Je pourrais passer des heures, voir des jours, à énumérer que les moments que j'aimerais effacer de ma vie, que j'aimerais recommencer, mais hélas je suis bien consciente que rien n'est aussi facile. Je prends mon bagage de vie et je tente simplement de l'accepter et d'avancer sans trop regarder en arrière.

✢ Et si ton heure venait, tu compterais sur Stonehaven pour te donner une seconde chance ? Je compte déjà sur Stonehaven pour me donner une deuxième chance... Ce n'est pas pour aucune raison que j'ai quitté l'Angleterre pour l'Écosse; j'espère trouver enfin ma rédemption, une vie digne d'être vécue, trouver la véritable Remy et non celle que je croyais être.

BLACKROSE. ✢Bien la bienvenue à moi, ô pauvre créature faible et innocente qui a craqué à la tentation, cette cruelle tentation qui me tenaille depuis le début de ce hiatus interminable /sbaff/ Je suis une étrangère pour la plupart d'entre vous, intime pour d'autres (mouahaha). Âgée dans les vingtaine, je suis une jeune québécoise aimant les petits plaisirs de la vie (l'alcooool OMG!! /out/) et qui aspire à une grande carrière en réadaptation physique. Bien entendu, j'ai un grand intérêt pour l'écriture, j'aime purger mon imaginaire débordante et parfois, disons-le, inquiétante... Ouais, je peux être glauque et franchement sadique avec mes persos parfois, les pauvres héhé. M'enfin, ma petite Remy ne fera pas exception à la règle, elle va en baver et elle va vous en faire baver! Alleluia! o/

✢ veux-tu avoir l'exclusivité du prénom ? (x) oui () non ✢  veux-tu avoir l'exclusivité du nom ? (x) oui () non ✢ qui est sur ton avatar ? phoebe tonkin ✢ à qui dois-tu tes images ? tumblr ✢ un petit mot pour finir ? (a)
Revenir en haut Aller en bas
Remy H. Hawkes

Remy H. Hawkes

we will not destroy





› Célébrité : phoebe tonkin
› Crédits : tearsflight & artianva (tumblr) & tonkin.co

› Messages : 12
› Arrivée en ville : 28/01/2014

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 17:56



story of my life.
« i'm a foolish, fragile spine »


Notre plan était infaillible. Nous avions tout calculé avec minutie. Le "leader" d'entre nous avait instinctivement jeté un œil à sa montre au moment que la cloche avait retenti au loin, surveillant notre heure. Et bientôt, il nous fit un signe positif de la main suivi d'un mouvement vers l'avant, vers cette prison d'enfants. Nous traversâmes la cours arrière de l'école, se dirigeant rapidement, mais silencieusement, près de la porte menant directement au couloir principal. Une fois à l'intérieur du bâtiment, nous marchâmes à pas de souris en prenant grand soin de ne pas être aperçu par qui que ce soit, ni professeur, ni élève. Nous traversâmes la moitié du corridor sans embûche, sans aucune menace. Et elle était là. Parmi ces confrères, la case convoitée semblait nous attendre sagement dans un silence de triomphe. Tous prirent position, comme prévu, avant que je puisse m'attaquer finalement à cette porte de casier qui n'était qu'un appât au bout du compte. De mémoire, je déverrouillai le cadenas attaché au métal, faisant bien attention de ne créer aucun tintement de matériaux entre les deux matières en contact. Une fois cette étape accomplie, je déposai mon sac sur le sol et l'ouvris hâtivement afin d'en sortir le petit mécanisme que nous avions confectionné d'avance. Parmi le fouillis de la caverne dévoilée, parmi les livres, les papiers ainsi que divers trucs auxquels je ne désirais pas prêter attention, j'installai notre œuvre, en prenant soin que le détonateur soit mis en marche au moment de l'ouverture. L'installation dura à peine deux petites minutes et tout était déjà en place. J'avais peine à croire que nous avions réussi la partie la plus délicate de notre plan et personne ne nous avait pincé afin de tout faire foirer. J'observai avec une légère fierté la case refermée, imaginant déjà les dégâts dont nous allions bientôt être témoin. Je fus ramenée à moi-même par mon collègue qui me tirait la manche, me désignant la sortie de son autre main. Si nous voulions assister à notre propre coup, il fallait s'éclipser de ce pas avant de se faire prendre et passer le reste de la journée dans le bureau du directeur.

L'heure qui suivit s'écoula d'une vitesse si lente que je ne croyais plus à la possibilité d'atteindre un jour le moment fatidique. Mais malgré mes appréhensions sur la venue de cet instant, il arriva finalement, provoquant des palpitations déchaînées sous ma poitrine. Un brouhaha typique des étudiants en pause ampli rapidement tous les couloirs, tout particulièrement celui qui traversait tout le bâtiment, là où se déroulera notre vengeance. À présent rassurés de voir toute cette foule, nous pûmes sortir de notre cachette et se fondre parmi les élèves qui circulaient et bavardaient entre eux et nous nous rapprochâmes de la case dangereuse. Quelque peu à l'écart, nous faisions mine de tout simplement traîné près des casiers, tout en observant partout atour de nous afin de ne pas manquer l'arrivé de notre cible. Et c'est à ce moment que tout se chamboula à l'intérieur de moi-même. Le temps s'arrêta un bref instant et mes palpitations cardiaques devinrent néant alors qu'un pincement désagréable et presque douloureux les remplaça instantanément. Mon sourire s'évanouit soudainement, sentant tous mes membres s'engourdir lourdement à la simple vue du grand colosse qui s'approchait de sa démarche forcée du piège que nous avions manigancé. Une vague m'engloutit à une vitesse folle alors que des images incongrues me venaient en mémoire, comme un signal d'alarme. J'imaginais dans ma tête la suite des événements, la scène complète de cet brute qui ouvrait inconsciemment la porte de son casier. Je voyais les dégâts que notre blague pouvait engendrer... Irréversible... Cette pensée fut suffisante pour que l'horreur m'envahisse entièrement alors que l'étudiant se retrouvait directement devant sa case. Mon souffle fut automatiquement coupé, mon cœur plus lourd que jamais. Sans prendre la peine de réfléchir davantage, mon corps s'élança instinctivement vers l'avant, accourant aussi vite que mes jambes ramollies me le permettaient. Malgré mes oreilles devenues sourdes, j'entendis aussi clairement qu'un hurlement à mon oreille le déclic du cadenas qui annonçait l'ouverture de la case. Ma voix surplomba d'un ton aigu et alarmé le boucan qui emplissait l'endroit : « À terre ! », attirant l'attention des étudiants autour. J'eus tout juste le temps d'attraper le bras du colosse planté dos à moi et le tirer vers le sol avant que l'explosion n'ait lieu...

Une catastrophe avait été évitée ce jour-là, mais les conséquences de ce sauvetage furent démentielles. Évidemment, suite à l'explosion, les enseignants et les surveillants arrivèrent de toute part, faisant circuler les curieux et vérifiant les ravages de cette "blague" de très mauvais goût. Oui, il eut des blessés, mais rien de majeur, quelques brûlures mineures chez quelques étudiants dont moi ainsi que notre victime. Rien d'alarmant. J'avais même eu le courage d'avouer mon geste et la loyauté de protéger mes complices. Me faire gronder m'importait peu, mais jamais je n'aurais cru que mes dernières années dans ce lycée allaient devenir un véritable enfer... Tous les élèves me regardaient avec méfiance et dégoût. Je devins la pyromane, la criminelle qui a tenté un jour de défigurer un pauvre étudiant, celle qui n'était destinée à aucun avenir sauf la débauche, la rébellion et le crime. Même mes complices de ce jour me renièrent, furieux que j'aie foiré leur merveilleux plan dont j'étais le cerveau. En raison d'une simple illumination, une tentative de défaire le mal pour ne pas en instaurer davantage, je fus condamnée au rejet. Je me renfermai davantage sur moi-même, succédant les actes de vandalisme et de vols, agrandissant ma rage de vivre, m'enfonçant de plus en plus profond dans ma solitude. Mon caractère devint si invivable que même mes parents ignoraient comment m'aider, comment me réconforter. Je les repoussais, les ignorais, leur portais une haine qui m'était destinée. Et ma vie devint tout simplement insupportable, incapable de regarder ma famille en face et garder cette tête haute, je fuis. Aussi longtemps que je pus.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Tout ce que mon cerveau pouvait enregistrer alors que la honte prédominait tout sentiment était les éclairs de lumière qui coloraient les murs de ma maisonnée. Je me croyais alors plongée dans l'un de ces étranges rêves qui vous frappent au moment où vous vous y attendez le moins. L'un de ces horribles cauchemars qui vous fait automatiquement sauter hors du lit afin de constater que rien de ce que vous avez vu n'était réel. Mais aussi fort soit ma volonté, je n'arrivais pas à sortir de ce rêve, tout était beaucoup trop vrai, trop... présent. Je sentais les phares colorés m'aveugler par moment alors qu'ils tournoyaient sur eux-mêmes. Mes pieds étaient ancrés dans le sol, je refusais de bouger, de franchir la porte et réaliser que toute cette mascarade n'avait rien à voir avec un mauvais rêve. Malgré tout, mon inconscient n'écouta pas mon coeur affolé, il fit à sa tête et je me précipitai vers l'intérieur. Tout semblait trop calme, trop froid. Ce n'était pas chez moi. Je ne reconnaissais pas ma propre demeure. Et je savais que ce sentiment d'étrangeté ne provenait pas de mon absence prolongée, quelque chose clochait. J'avançai dans le hall d'entrée et atteins le salon où je trouvai signe de vie. Des hommes, vêtus d'uniformes bleu marine, casquettes dans les mains, se tenaient debout, éparpillés un peu partout dans la pièce. Ils affichaient tous cet air de compassion, un air dont je n'avais pas l'habitude de voir sur le visage des policiers. Mon regard capta enfin la présence de traits connus, ceux de mon père. Son front était parcouru de rides profondes, son corps était visiblement crispé alors que ses mains tordaient incessamment un objet - un châle peut-être? Je m'approchai doucement, suffisamment pour que toute personne dans la pièce remarque enfin ma présence. Et je reçus une telle vague de tristesse que mon coeur arrêta net. « Remy... Oh, Remy... » s'exclama mon père alors que son visage se tordait de douleur. Il se mit sur pieds et s'empressa de me prendre dans ses bras. Son corps tremblait, son être tout entier convulsait. Et je ne pouvais qu'être confuse. Tous ces gens attendaient mon retour? Mon père ne pouvait être aussi affligé par une simple fugue, non? Après un moment durant lequel il trembla et je demeurai statufiée, il relâcha sa prise et croisa mon regard égaré. Je pouvais voir tous les efforts qu'il effectuait à ce même instant dans le but de rassembler une parcelle de courage afin de mouver ses lèvres. « Remy... » Je déglutis difficilement, attendant que les mots ne trouvent enfin le chemin de sortie. « C'est... c'est ta mère... » Et ce fut suffisant pour que je comprenne. Pour que je réalise que tout avait changé. Tout avait changé, pour toujours.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Non... Je ne suis personne, je n'ai aucune importance pour ce monde, je ne suis qu'une pauvre adolescente sans aucun intérêt! Comment puis-je supporter une telle responsabilité? Comment parviendrais-je un jour à accepter ce lourd fardeau? Je suis devenue un monstre. Quelqu'un, quelque part, une force supérieure m'en voulait au point de me punir pour le reste de mes jours. J'ai causé la mort, j'ai été égoïste et stupide. Je mérite d'être puni, de vivre dans la douleur et le mal. Manchester est mon châtiment. Cette culpabilité est ma torture. Je suis condamnée à vivre en enfer, à souffrir et à anticiper ces souvenirs qui m’affligent jour après jour. Condamnée à faire face à ce monde de disjonctés seule.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Je me laissai lourdement retomber sur le matelas alors qu'un soupir d'aisance venait franchir mes lèvres. Mes sombres prunelles vinrent s'ancrer au plafond mi-éclairé de ma chambre à coucher alors qu'un bien-être tout à fait inattendu venait m'envelopper. Je revoyais son visage dans ma tête, comme s'il s'agissait d'une peinture que j'aurais trop longtemps observé. Ces traits étaient ancrés dans ma mémoire. Ses yeux mielleux, son sourire charmeur, ses cheveux clairs. Je me souvenais de tout. Et si je fermais les yeux, je pouvais presque sentir sa présence à mes côtés. Sentir sa peau contre la mienne... Son souffle contre ma joue... Ses lèvres contre les miennes... Un sourire vint se loger sur mon visage, un sourire apaisé, attendri. Je sentais mon corps engourdi à son souvenir. Je revivais incessamment cette scène dans ma tête. Le moment où nos regards se croisèrent réellement, où je vis qui il était vraiment pour la première fois depuis des mois. Derrière mes paupières closes, je voyais parfaitement son visage, cet air d'envie, de désir. Jamais aucun homme ne m'avait toisé de cette manière auparavant. Aucun... Songeuse, je rouvris les paupières, observant de nouveau le plafond au-dessus de moi. J'ignorais ce que tout ça voulait dire. J'ignorais où toutes ces réflexions allaient me mener. Je ne voulais pas y songer... Pas maintenant. Pour une fois, je voulais être bien. Tout simplement bien. Je souris de nouveau. Et quelques minutes plus tard, mon cahier reposait sur mes genoux, laissant ma main faire glisser le crayon sur la page vierge.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Une lame de rasoir. Une lame aiguisée et tranchante me lacérait les entrailles, me tordait les boyaux avec aucun pitié, aucune retenu. Mais la douleur était si lointaine... Sourde. Presque inexistante. Pourtant mon corps convulsait au rythme de mes muscles qui se contractaient par la douleur, un mal qui affectait mes fibres nerveuses, mais dont le message peinait à se rendre à mon cerveau. J'étais confuse. Égarée. Perdue dans un monde parallèle où la souffrance ne m'atteignait guère, là où j'avais espéré me rendre et y rester. Je ne voulais plus revenir. Je ne voulais pas me réveiller. J'étais si bien, si paisible. Je ne désirais plus penser, plus faire face à la vérité. La réalité qui semblait pourtant si irréelle. J'avais littéralement perdu le contrôle de ma vie, de mon propre corps, de mes gestes. Je n'étais plus qu'une victime de mes envies et de mes pulsions profondes de me libérer de ce monde chaotique qui m'affligeait depuis beaucoup trop longtemps. J'aspirais à vivre heureuse, en paix avec moi-même et mon passé. Mais voilà que le présent se faisait plus douloureux, plus difficile... Je voulais revenir en arrière, trouver une manière de reculer le temps et tout recommencer à zéro. Je priais intérieurement pour que mon souhait soit entendu et répondu, quiconque pouvait y parvenir. Je flottais dans une tempête brumeuse, à moitié éveillée, à moitié consciente, à moitié libérée. J'étais déchirée entre le réveil et la perdition. J'avais peur. Je craignais de revenir à moi et constater les dégâts que j'avais pu causer... Non, laissez-moi dormir, laissez-moi m'en aller, m'enfoncer dans ma solitude et ma misère. Laissez-moi partir. Laissez-moi dériver dans cet océan ténébreux et vide de tout sentiment, de toute émotion. Un océan de rien. Un océan de paix.

Une douleur horrible me fit gémir malgré moi. Une douleur aiguë, vive. Elle fut suffisamment puissante pour me sortir de mon inconscience, suffisamment déchirante pour m'arracher un gémissement malgré ma voix enrouée et ma gorge asséchée. Je trouvai rapidement le chemin de la réalité qui me fouetta de plein fouet. Tous mes membres se trouvaient étrangement engourdis, mes muscles endoloris et courbaturés, ma tête étourdie et lourde. Mais toutes ces sensations n'étaient rien comparativement à mon ventre qui brûlait... qui souffrait d'un mal cuisant et inconstant. Ma main tremblante glissa sur le parquet gelé sous mes doigts afin d'escalader mon estomac gonflé et apposer une paume inquiète. Les paupières lourdes, j'avais peine à dévoiler mes prunelles égarées par ce réveil soudain et inconfortable. Jusqu'à ce qu'un second coup de poignard ne me perfore les entrailles. Cette fois, un cri audible traversa mes lèvres gercées par la déshydratation, mon corps se courbant vers l'avant par un spasme incontrôlable. Ma vision trouble s'éclaircit rapidement afin d'ainsi distinguer la petite pièce blanche dans laquelle je gisais au sol. Complètement affalée sur la céramique de la salle de bain, je maintenais avec peine une position assise alors que j'observais mon ventre où provenait cette douleur atroce. Avant que je n'aperçoive cette tâche sur le sol... Une marre rougeâtre qui s'étendait entre mes jambes. Mes yeux observèrent avec horreur la scène, comme si je me trouvais à être l'héroïne d'un film tout simplement invraisemblable. Et mon cerveau qui ne parvenait toujours pas à s'activer normalement, mon corps qui se trouvait oppressé par cette substance qui persistait à m'affecter. Je sentis mes membres trembler sous la panique qui commençait à fleurir peu à peu dans mon esprit alors que mon visage se tordait par la détresse. « N... non... Le bébé... » murmurais-je faiblement, difficilement. Ma main maintenait toujours mon ventre arrondit, comme je parviendrais à guérir ce qui se déroulait à l'intérieur par ce simple geste. Je ne voyais plus clair, je n'étais plus calme, ni confuse. Je paniquais. Une panique monstre qui faisait battre mon coeur à un rythme démentiel. « Non, non, non, non, » poursuivis-je alors que je tentais de me redresser, avec peine. Mes muscles refusaient d'obéir, je ne parvenais pas à supporter mon propre poids. J'étais faible, beaucoup trop faible. « Sornn! Sornn, je t'en pris! » Je hurlais. Et je hurlais avec le peu d'énergie que je possédais, m'enflammant les poumons. Je ne cessais de hurler, je ne cesserai pas de hurler, tant et aussi longtemps que je serai seule. Si seule. Et je sanglotais. Je pleurais jusqu'à ce que j'en aille plus la force. Plus aucune force.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« À quoi songez-vous? » Mon regard se détacha de mes chaussures, venant toiser la dame assise sur le fauteuil devant moi. Je l'observai un bref instant d'un air songeur, d'un air interrogateur. À quoi songeais-je? À quoi bon lui dire. À quoi bon poser la question, elle le savait déjà. Mais j'étais consciente que même si elle connaissait la réponse, elle désirait l'entendre dire de ma propre voix. Je commençais à comprendre son petit jeu. Légèrement agacée par ce manège, j'abaissai de nouveau les yeux afin de retourner à la contemplation palpitante de mes souliers. « Vous le savez très bien... » répondis-je d'un ton qui trahissait ma lassitude. Après près d'un an de consultation, je continuais à la défier, à me méfier. Elle connaissait ma vie de fond en comble, elle la comprenait peut-être mieux que moi-même et je persistais à vouloir lui cacher mes pensées. Nullement besoin de lever les yeux, je pouvais voir son expression neutre sur son visage, cet air complaisant et assuré qu'elle parviendra à un moment ou un autre à me faire cracher le morceau. Comme je pouvais détester ce regard. « Je devrais formuler ma question autrement... » se reprit-elle, attirant mon attention. Elle laissa un petit moment de silence planer dans la place, suffisamment long pour que je daigne relever des yeux intrigués, curieuse d'entendre sa reformulation. Après ce moment de réflexion, elle se reprit: « Que ressentez-vous lorsque ces songes vous viennent à l'esprit? » Sourcils légèrement froncés, je me surpris à considérer sa nouvelle question. À explorer mes sentiments intérieurs, ce que mon corps pouvait ressentir face à ces souvenirs douloureux. Culpabilité. Honte. Désarroi. Impuissance. Révolte. Lassitude. Les mots et les émotions fusaient dans ma tête à une vitesse fulgurante et pourtant je demeurais muette, aussi silencieuse que cette pièce à la lumière tamisée. Je la confrontais du regard, elle si patience, moi si confuse. Il était étonnamment facile pour moi de constater ce que je pouvais ressentir au simple souvenir de ma mère... de ma famille... ma future famille déchue... Mon coeur se serra, mon ventre me pinça, comme à chaque fois que je revoyais ces scènes dans ma tête, que je revivais ces instants difficiles. Soudainement inconfortable, je me repositionnai sur mon fauteuil, me raclant subtilement la gorge. Elle attendait toujours. Et je m'obstinais à tout lui cacher. À tout refouler. J'haussai les épaules d'une manière beaucoup trop exagérée pour que ce soit naturel et je me résignai presque à me dévoiler. « J'en sais rien... beaucoup trop de choses, j'imagine. » Vague. Trop vague. Les yeux observateurs de mon interlocutrice se rapetissèrent alors que je pouvais parfaitement voir ses pensées bouillonner sous ce crâne rempli de connaissances qui m'étaient tout à fait inconnues. Un soupir traversa mes lèvres, vaincue. Mes paupières se refermèrent devant mes prunelles de couleur pair afin de camoufler au moins la transparence qu'elles pouvaient offrir dans ces moments de faiblesse. « Brisée. Je me sens brisée par toutes ces émotions. Et je ne parviens pas à le sortir de ma tête... » avouais-je d'une petite voix, honteuse. J'ancrai de nouveau mon regard vers le sol alors que je me sentais aussi nue qu'un ver, la chair à vif. Il me hantait toujours. Après près d'un an de distance, je voyais toujours son visage, je dessinais toujours ses traits, je sentais toujours sa présence. Je perçus un mouvement dans ma vision périphérique, la dame qui laissait son calepin de côté et qui se penchait vers l'avant. Sans même daigner l'observer, je tendais une oreille attentive. « Remy... » Sa voix était étrangement douce, rien à voir avec celle de la psy qui cherchait des réponses, qui cherchaient à creuser dans les recoins sombres de ma tête. Une voix qui importait. Une voix qui s'intéressait. « Tu ne dois pas avoir honte de tes sentiments. N'ait pas honte d'avoir aimé... et d'aimer encore. Tu sais pourquoi? » Cette fois, je ne pus m'empêcher de lui porter toute mon attention, l'air penaud, comme si je retombais en enfance lorsque je recherchais du réconfort dans les bras de ma mère. « Parce que c'est ce qui fait de toi un être humain. » Elle m'adressa un sourire amical. Était-ce sincère ou simplement un conseil d'au revoir? L'un ou l'autre, je ne pouvais nier cette chaleur qui réchauffait mon coeur, comme un baume qui venait donner justice à mes sentiments persistants.

Stonehaven sera ma renaissance. Stonehaven saura me consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Thaïs J. Turner-Jones

Thaïs J. Turner-Jones

nowhere we can hide





› Célébrité : amber flawless heard
› Crédits : @junkiie (avatar) + @purple thunder (css signa)

› Messages : 68
› Arrivée en ville : 21/01/2014
› Âge : 21

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 18:02

Haaa Phoebe  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2325365263 Je la détestais avant, mais bon, c'est ne époque révolue. Et ton avatar est superbe d'ailleurs ! (la bannière de ton premier post aussi !) Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche miss I love you

_________________
this is a fight to the death, our holy war, a new romance, a trojen whore. we will rise again. this is a fight to the day night, black white, a victory dance, a burning riot. this is a fight for our love, lust hate desire, we are the children of the great empire. -
Revenir en haut Aller en bas
http://purplethundercrashes.tumblr.com/
D. Woody Knox

D. Woody Knox

rise out of the ground
(admin)





› Célébrité : casey affleck.
› Crédits : avatar (c) furiedheart. — signature (c) tumblr + cormac mccarthy + empire (kasabian) + watchmen.

› Messages : 469
› Arrivée en ville : 07/07/2013
› Âge : 25

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 18:04

Phoebeeeeeeeee. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 Cette fille est magnifique. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1290023564 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1290023564 Je te la réserve pour la semaine du coup. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961
Ouuuuh, ta présentation personnelle m'intrigue dis-moi. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 Et pis shit, ton pseudo ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1503109733 ET LE TITRE DE TA FICHE. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2156347010 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  4261037686 Je crois que je t'aime déjà. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345
Laaaaa bienvenue par ici miss. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 Et si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas à contacter un membre du staff, & ma boîte MP est graaaande ouverte. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486 Hâte de te lire. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 (surtout si tu vas lui en faire baver. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  776094333 Arrow)
► sweeter than heaven and hotter than hell.  1694424826 I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix-L. Earnshaw

Phoenix-L. Earnshaw

we will not destroy





› Célébrité : henry cavill.
› Crédits : avatar (badass heard) + signature (silver lungs) + gifs (tumblr)

› Messages : 159
› Arrivée en ville : 11/12/2013
› Âge : 21

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 18:27

Gnnnnnnle tiiiiitre ► sweeter than heaven and hotter than hell.  4261037686
Bienvenue à toi, et bonne chance pour ta fiche, sexy padawan ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345

_________________


- desolate wasteland -
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me. But I'm already there, I'm already there.
Revenir en haut Aller en bas
Timothy L. Carrington

Timothy L. Carrington

nowhere we can hide
(admin)





› Célébrité : Tom Hiddleston
› Crédits : mister hyde (avatar). gorgeousanon (gif). tomhiddleston-gifs (gifs sign). about today (code sign).

› Messages : 655
› Arrivée en ville : 21/07/2013

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 20:09

► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328 
mon dieu mon dieu mon dieu,
je sais que c'est peut-être un peu tôt pour te poser cette question mais est-ce que tu veux bien m'épouser? non parce que le choix de ta chanson mon dieu *meurt*  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3227535374 

bref, tu l'auras peut-être compris, c'est ma façon à moi d'accueillir les gens dans le coin ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2238003959 donc bienvenue parmi nous et je te souhaite bon courage avec ta fiche!!! si tu as besoin de quoi que ce soit surtout n'hésite pas  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3002687872 

*part se noyer dans ses feels en écoutant LA chanson*  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1679343735 

_________________


I'M THERE IN THE WATER

If I was not myself and you were someone else, I'd say so much to you and I would tell the truth. I'm there in the water, still looking for ya, I'm there in the water. Can't you see, can't you see ?

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Remy H. Hawkes

Remy H. Hawkes

we will not destroy





› Célébrité : phoebe tonkin
› Crédits : tearsflight & artianva (tumblr) & tonkin.co

› Messages : 12
› Arrivée en ville : 28/01/2014

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 20:50

THAÏS; comme tu m'ouvres la porte, je dois me confesser... je détestais plus que tout au monde Phoebe, tout comme toi, et j'ai appris à l'aimer d'un amour profond  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345  Alors je te comprend parfaitement hin! Merci beaucoup de l'accueil (sexy amber heard gosh /bave/)  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  807853438 

MADD; bon'zour mon zèbreeeuuhh  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486  eh oui oui, je sais qui tu es et tu devrais savoir qui je suis en retour xD Bon, j'ai été mystérieuse dans ma présentation, j'en conviens, mais c'est pas drôle sinon  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3098535923  T'es trop choute, merci pour ce super accueil! Et pour la réservation d'avatar d'ailleurs, c'est apprécié  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961  Je n'hésiterai certainement pas pour venir t'embêter dans ta boîte à mp, c'est mon passe-temps favori  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 

PHOENIX; kill me now, henry cavill  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728  Merci pour le petit mot, c'est gentil  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3002687872 

TIM; DIS-MOI QUAND TU ES DISPO ET JE NOUS PRÉPARE LE PLUS BEAU DES MARIAGES JAMAIS CONNUS  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716  (je ne peux pas résister à une fan de Daughter  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328 )  Merci à toouuaa futur mari  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486
Revenir en haut Aller en bas
Thaïs J. Turner-Jones

Thaïs J. Turner-Jones

nowhere we can hide





› Célébrité : amber flawless heard
› Crédits : @junkiie (avatar) + @purple thunder (css signa)

› Messages : 68
› Arrivée en ville : 21/01/2014
› Âge : 21

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 21:14

Haaa, bien alors, me voilà rassurée ! D'ailleurs, très joli début de fiche (je l'ai lue en diagonale j'avoue mais pardonnes moi, j'ai les yeux qui flanchent ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728) Il nous faudra un lien !

_________________
this is a fight to the death, our holy war, a new romance, a trojen whore. we will rise again. this is a fight to the day night, black white, a victory dance, a burning riot. this is a fight for our love, lust hate desire, we are the children of the great empire. -
Revenir en haut Aller en bas
http://purplethundercrashes.tumblr.com/
D. Woody Knox

D. Woody Knox

rise out of the ground
(admin)





› Célébrité : casey affleck.
› Crédits : avatar (c) furiedheart. — signature (c) tumblr + cormac mccarthy + empire (kasabian) + watchmen.

› Messages : 469
› Arrivée en ville : 07/07/2013
› Âge : 25

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 21:15

OMG OMG OMG OMG OMG OMG OMG MAUUUUUUUUUUUUUUUDE IS THAT YOU ? ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2325365263 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2325365263 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2325365263 (ouais j'ai regardé ton adresse mail après que tu m'aies appelé le zèbre ... IS DAT YOU ? ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345)
C'EST PAS DRÔLE DE FAIRE TA MYSTÉRIEUSE COMME ÇA. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3098535923 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3098535923 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3098535923
BUT I LOVE YOUUUUUU ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345
vas-y viens voler my mp-box, i love dat. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1503109733 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1503109733

_________________
Revenir en haut Aller en bas
F. Sornn Valentyne

F. Sornn Valentyne

we will not destroy





› Célébrité : Chris Hemsworth
› Crédits : gentleheart + disturbed + tumblr

› Messages : 144
› Arrivée en ville : 03/09/2013
› Âge : 29

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMar 28 Jan 2014 - 21:24

OMFG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! OMFG !!!!!!!!! TU ES LÀ, ENFIN !!!!!!!! HAAAANNNN, MA TENDRE MOITIÉ !!!! HAAAANNNN !!!!!!!!!!! JE SUIS TELLEMENT HEUREUSE DE TE VOIR !! JE T'ATTENDAIS DEPUIS TOUJOURS !!!!  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 

Tu saiiiisss déjà touuuuuuttt ce que je pense... on s'en est déjà parlé ! ET POUIS BOURDEL J'AI TELLEMENT HÂTE DE FAIRE NOTRE LIEN !!!  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716

_________________

we'll organise a sort of revolution
All this time, we've been running from it. And where we are.
Revenir en haut Aller en bas
Remy H. Hawkes

Remy H. Hawkes

we will not destroy





› Célébrité : phoebe tonkin
› Crédits : tearsflight & artianva (tumblr) & tonkin.co

› Messages : 12
› Arrivée en ville : 28/01/2014

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyMer 29 Jan 2014 - 14:35

THAÏS; haann, merci pour les compliments ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 Et ouais, c'est clair qu'il nous faudra un lien! (faut se tenir les coudes entre femmes, nous sommes en voie de disparition par ici  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 

MADD; IT IS MEEEEEE!!!  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  4261037686 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  4261037686  Mais siii, c'est cocasse cacher son identité comme ça  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  347547076  Tu m'as tout de même découverte avec débrouillardise xD Mais, depuis le temps que je tourne autour de ton fofo, il fallait que je craque un jour ou l'autre, c'était inévitable ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345

SORNN; MY LOOOOOOOVEEEEER!!!!!!!!!!!!!  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 
Je t'ai fait une petite surprise en me pointant par ici, mais j'espère que tu es ravie de me voir hin  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328  Et que ma fichette te fera vibrer  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486 
► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  877822881

_________________
Revenir en haut Aller en bas
D. Woody Knox

D. Woody Knox

rise out of the ground
(admin)





› Célébrité : casey affleck.
› Crédits : avatar (c) furiedheart. — signature (c) tumblr + cormac mccarthy + empire (kasabian) + watchmen.

› Messages : 469
› Arrivée en ville : 07/07/2013
› Âge : 25

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyDim 2 Fév 2014 - 21:49

NO. NO. NOOOOOO. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 Je viens juste de mourir de feels, okay. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3203037728 Ta fiche est juste perfect, raaaah, je suis tellement en pâmoison devant ta plume, et puis devant Remy ... ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2156347010 J'ai hâte de la voir en jeu, celle-ci, et de pouvoir dévorer tous ces RPs que tu me promets, avec Sornn. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055
JE TE VALIDE, MAUMAUDE D'AMOUR. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1647550345 Fonce-donc, tu peux aller t'amuser. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1694424826
(et je suis bien contente que tu aies craqué, oooooowi, si tu savais. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2911767586 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  2911767586)


congrats !

Bah ouais, si tu vois ça, c'est que bien évidemment tu as rejoint nos rangs ! Bref, pour t'aider à faire tes premiers pas ailleurs sur le forum, si tu as la grosse flemme de chercher les liens, j'vais t'faire une petite visite guidée. T'es prêt ? Tu verras, c'est pas bien compliqué.

Pour commencer, je te conseille fortement de passer du côté des DEMANDES, histoire de te trouver un logement et un boulot, ça peut servir. N'hésite pas à foncer te procurer un TÉLÉPHONE, et si tu as un peu de mal à trouver des LIENS ou des SUUJETS, fonce en chercher aux RECHERCHES, elles sont là pour ça ! Et la détente ? Le FLOOD n'attend que toi. Ah ouais, et n'oublie pas de VOTER POUR LE FORUM ! Et surtout, SURTOUT, si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas !

Sur ce, je te souhaite bon jeu parmi nous ! ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3002687872

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Remy H. Hawkes

Remy H. Hawkes

we will not destroy





› Célébrité : phoebe tonkin
› Crédits : tearsflight & artianva (tumblr) & tonkin.co

› Messages : 12
› Arrivée en ville : 28/01/2014

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyDim 2 Fév 2014 - 23:10

Tu peux me fouetter, je suis une vilaine fille de te faire vivre ces émotions  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1533408328 
Haann, t'es trop adorable! Un énorme merci pour tes commentaires et pour la validation ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3067953961 OWI JE SUIS VALIDÉE!  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3074444716 
Je fonce, je fonce  ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
D. Woody Knox

D. Woody Knox

rise out of the ground
(admin)





› Célébrité : casey affleck.
› Crédits : avatar (c) furiedheart. — signature (c) tumblr + cormac mccarthy + empire (kasabian) + watchmen.

› Messages : 469
› Arrivée en ville : 07/07/2013
› Âge : 25

► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  EmptyDim 2 Fév 2014 - 23:14

Je te fouette, seulement si tu es consentante darling. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  960485486 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055
Non mais ta fiche était juste parfaite. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1503109733 Il va nous falloir un lien. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1290023564
File dooonc. ► sweeter than heaven and hotter than hell.  3566303055 ► sweeter than heaven and hotter than hell.  1694424826

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty
MessageSujet: Re: ► sweeter than heaven and hotter than hell.    ► sweeter than heaven and hotter than hell.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

► sweeter than heaven and hotter than hell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO CATCH A MONSTER. :: Administratif :: the news aren't good :: présentations-