AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Storyteller

The Storyteller

the ghost's master





› Célébrité : nobody knows.
› Crédits : avatar (c) radioactive opposites.

› Messages : 187
› Arrivée en ville : 13/05/2013

LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  Empty
MessageSujet: LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.    LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  EmptyVen 18 Oct 2013 - 21:38

Loterie : Hans - Jared - Nicol.


Deep into the forest.



Quand l’automne arrive peu à peu, le temps devient capricieux.

Il n’y avait rien de plus beau certainement que la forêt en plein milieu de l’automne. Les couleurs s'entrelaçaient et se mêlaient les unes aux autres comme les tâches de peinture sur la palette d’un artiste, et quel être humain n’était pas sensible face à un tel spectacle ? La forêt de Stonehaven commençait donc à ressembler à une toile, un tableau dont les bordures étaient infinies, et dépourvue de cadre, elle s’étendait vers l’horizon, au-delà des limites, là où l’imagination ne pouvait même pas s’aventurer.

Pourtant le ciel était maussade, capricieux, pour ne pas dire triste. Allez comprendre pourquoi, il était toujours le seul à ne pas se réjouir face au spectacle flamboyant de l’automne et des feuilles qui tournoyaient dans l’air du vent. Alors, comme pour se manifester et rappeler que son coeur était à la peine, il pleurait sur la ville et ses alentours, noyant les habitants et les recouvrant de son malheur. Ce n’était pas une simple pluie mais plutôt des torrents. Des cordes, comme le suggérait si justement l’expression.

Jared venait pourtant de dénicher ce qu’il cherchait depuis des heures, hors de question de quitter la forêt sans obtenir au passage ce qu’il avait tant espéré trouvé ici. Mais la nature souhaitait reprendre ses droits et invitait déjà Nicol et Hans à retrouver le chemin vers le reste de la civilisation. Encore fallait-il qu’ils retrouvent aisément le sentier, et à travers le brouillard et la grisaille, sans parler des trombes d’eau qui leur tombait devant les yeux, ce n’était pas une mince affaire.

Un orage est peut-être signe de mauvais présage, qui sait ?


QUELQUES RAPPELS :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://howtocatchamonster.forumactif.org
Jared T. McFire

Jared T. McFire

we will not destroy
(admin)





› Célébrité : Hugh Jackman
› Crédits : shiya

› Messages : 86
› Arrivée en ville : 29/08/2013

LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  Empty
MessageSujet: Re: LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.    LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  EmptyMar 22 Oct 2013 - 17:47

La première goutte aurait certainement du l’alerter. Mais lorsqu’il la sentit s’abattre sur sa nuque comme une sentence, un mauvais présage, une soudaine menace qui pesait sur ses épaules telle une épée de Damoclès au-dessus de sa tête, Jared ne broncha pas. Il ne voulait pas repartir sans obtenir ce qu’il était venu chercher dans cette forêt : s’étant mis en quête d’un arbuste ou de n’importe quelle plante qui pourrait venir parfaire le chef-d’oeuvre qu’il avait entreprit de réaliser avec Iain, il s’était aventuré au fin fond de la forêt, bien trop légèrement vêtu pour la saison. Mais après tout, le McFire avait de quoi faire avec son patronyme pour se réchauffer en cas de brise trop fraiche... Il avait récupéré la vieille pelle qui trainait au fond de son van depuis ce qui semblait être un millénaire, et sans perdre davantage de temps, il était partit en sifflant dans les bois, sans suivre de chemin particulier. Il appréciait ce genre de balade complètement improvisée, surtout pour des projets aussi fous et grandioses que la réalisation d’un labyrinthe dans le jardin des Cavendish. Iain et lui avaient déjà prévu tellement de choses pour mettre leur plan à exécution et le jardinier profitait alors de son temps libre pour partir en quête de la plante parfaite et encore inconnue, le moindre trophée naturel qu’il pourrait ramener fièrement pour le replanter quelque part au milieu de leur oeuvre.

Et il l’avait trouvée, dissimulée entre deux énormes pierres, à un endroit où sa pelle pouvait difficilement passer : la perle rare. Elle était là, à disposition, mais il ne fallait surtout pas qu’il abime les racines de cette jolie plante, et même si Jared était plutôt précis, il n’en était pas moins maladroit pour ne pas dire qu’il semblait parfois un peu gauche. À quatre pattes, les genoux plein de terre, sa pelle ne lui était plus d’aucune utilité tandis qu’il grattait la terre à pleines mains. C’est alors qu’il la sentit, cette première goutte de pluie que les feuilles des arbres au-dessus de lui n’avaient pas amortie. Par réflexe, il vint frapper sa nuque, comme si c’était une vulgaire bestiole qui était soudainement venu le piquer là, à l’endroit où sa peau était légèrement découverte. Quelle heure était-il à présent ? Il n’en avait pas la moindre idée, et toujours absorbé par sa besogne, il mit un moment avant de constater que cette première goutte était à présent suivie d’une bonne centaine d’autres, plus grosses et plus froides encore. Il releva la tête, agacé mais pas moins déterminé à l’idée de déterrer cette plante...

Il était trempé jusqu’aux os lorsqu’il entendit quelques branches craquer derrière lui. Il se retourna alors que la terre qu’il remuait depuis un bon moment s’était maintenant transformée en boue et lui recouvrait à présent les bras jusqu’aux coudes. Il ne voyait pas grand chose, mais il était presque certain en revanche que son esprit ne lui jouait aucun tour. Il y avait bien quelqu’un dans le coin, il n’avait pas rêvé. Saisissant sa pelle lentement, il était toujours à quatre pattes lorsqu’il se décida enfin à parler, sa voix portant largement au-dessus des pluies diluviennes qui l’avaient arrosé. « Il y a quelqu’un ? » grogna-t-il au coeur de l’averse, au fin fond de la forêt.

_________________

RUNNING WILD AND FREE
We will run and scream, you will dance with me. They'll fulfill our dreams and we'll be free. And we will be who we are, and they'll heal our scars. Sadness will be far away.

(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
K. Hans Dunne-Waltz

K. Hans Dunne-Waltz

rise out of the ground
(admin)





› Célébrité : joseph gordon-levitt.
› Crédits : avatar (c) nisethus. — signature (c) tumblr + bite hard (franz ferdinand) + danette. ♥

› Messages : 1226
› Arrivée en ville : 13/05/2013
› Âge : 25

LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  Empty
MessageSujet: Re: LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.    LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  EmptyVen 25 Oct 2013 - 17:48


don't run, boy.
there's a storm coming.

Bon, okay. Il ne fait pas beau, et se promener n’était peut-être pas une bonne idée. Mais comment aurait-il pu le deviner avant de mettre le nez dehors ? Les volets de son appartement restaient peut-être un peu trop souvent fermés. Sûrement, même. Il vivait de temps à autre chez Daniel, mais dans les jours où il restait posé chez lui, c’était souvent le noir assuré. Il n’avait vu les nuages qu’une fois ayant mis le nez dehors, et à vrai dire cela ne lui avait simplement fait froncer le nez. Il avait prié pour ne pas recevoir la moindre goutte de pluie sur la tête. Et jusqu’ici, ça allait.

Mais se promener en forêt, vraiment, quelle idée. Il s’était un peu éloigné des sentiers, s’amusant à suivre des traces de sabots, la fermeture éclaire de sa veste remontée jusqu’en haut, les boutons du col attachés. Il ne faisait pas chaud. Il avait opté pour un simple par-dessus en tissu, abandonnant l’idée du cuir au moment où il s’était rendu compte de la météo déplorable. Et, en sentant la première goutte de pluie s’écraser sur son nez, il n’avait pas regretté. Grognant, s’emmitouflant dans sa veste, il avait bien vite éprouvé une certaine colère contre son côté gamin, qui l’avait si facilement poussé à s’éloigner du sentier. Car, peu de temps après la première goutte, à savoir une dizaine de secondes tout au plus, il était déjà trempé. La pluie tombait si drue qu’il était impossible d’y voir à plus d’une dizaine de mètre. Et bien malgré le froid qui aurait pu lui arracher tous les frissons du monde, un léger tressaillement de peur remonta le long de son échine, tandis qu’il regardait autour de lui. Sous la pluie, tous les arbres et les lieux semblaient se ressembler.

Il commença à marcher, à tâtons. Ne sachant réellement trop où il se rendait. Finalement, il entendit une voix éclater, non loin de lui. Sans réfléchir, quelque peu effrayé par l’orage qui éclatait au-dessus de sa tête, il s’approcha à pas vifs de la voix. « Hé ! » Il continuait de s’approcher. Rapidement. Sans courir. On ne court pas quand il y a de l’orage.

On ne s’approche pas des arbres, non plus. Facile, quand on est dans une forêt.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  Empty
MessageSujet: Re: LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.    LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

LOTERIE : DEEP INTO THE FOREST.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO CATCH A MONSTER. :: Administratif :: the news aren't good :: sujets rps-